Le Manoir du chat ailé







L'idée me trottait dans la tête depuis longtemps et cependant je ne pouvais la concrétiser. Mon cher Soft étant parti cette année 2012,  je souhaitais lui faire un écrin digne de ce qu'avait été son caractère si majestueux. Les châteaux ne m'ont jamais vraiment enthousiasmée de part leur taille imposante et non intimiste, leur préférant de beaucoup les manoirs et leur côté romantique.
Peut-être ai-je trop de souvenirs d'enfance et d'adolescence où je me glaçais dans ces pièces immenses, leur préférant la chaude atmosphère des petits boudoirs. La miniature sans doute me guettait en embuscade.

J'ai cherché depuis des mois sur le net une maison qui me conviendrait... et je ne trouvais rien. Il fallait, ou dépenser des fortunes, que je n'ai plus, où les formes ne convenaient absolument pas. Une structure m'intéressait. Certes pas dans sa présentation mais de part ses dimensions. Etant donné le bruit qu'elle avait fait, et fait encore, je me disais que jamais je ne la trouverais..... Je veux parler du fameux château des éditions Plantea qui a fait couler tant d'encre.......Je trouvais bien des annonces le proposant, mais complet avec les meubles et là cela ne m'intéressait pas du tout.. le prix étant bien au dessus de mes moyens actuels. 
c'était sans compter sur ma bonne étoile........

Une annonce me sauta aux yeux, alors que la photo était un simple plan et non pas la photo du château et, cerise sur le gâteau, la structure se trouvait à Toulouse donc près de chez moi. Sans attendre je téléphone à une dame charmante qui s'en sépare part rapport aux déboires qu'elle a eus avec le fameux château et le prix était plus que désisoire, même pas celui d'une simple vitrine de petite dimensions.....

Je pars donc demain chercher mon trésor et le plaisir de la découverte m'anime comme une enfant. Le feuilleton peut enfin commencer.

Existée comme une mouche je suis partie de bonne heure sur Toulouse et là j'ai rencontré une dame adorable et récupéré mon trésor.
Arrivée à la maison j'ai tout de suite voulu savoir son contenu et je n'ai vraiment pas été déçue..... bien que ma petite Cindy me fit des yeux réprobateurs.....

 


Il y a beaucoup de modifications à faire mais cela va me passionner.
Je vais commencer par transformer les fenêtres que je souhaite rectangulaires et je vais prendre la méthode que Lea a utiliser pour sa villa aux roses.

J'ai donc commencé part boucher les ouvertures pour arriver au résultat que je souhaite avec du carton plume et des bandes de papier gommé.

     

Les fenêtre pouvaient alors commencer a être faites.

Pour cette maison j'ai utilisé une petite astuce pour me faciliter la tâche. Comme la maison s'ouvre intégralement je ne souhaitais pas faire des fenêtre qui s'ouvraient.
C'est une façon plus rapide et les fenêtres sont pratiquement parfaites ce qui est aussi un avantage lorsque les mains ne sont pas très agiles.

Dans le livre de Lea il est dit de les faire à part mais personnellement elles n'étaient jamais tout à fait droite et je les trouvais bancales.
Comme il fallait cacher le carton mousse, j'ai d'abord mis une bande de bois de la largeur de la fenêtre ce qui fait une petite extansion de 1mm
Ensuite j'ai collé à champ une baguette de 5 x 1mm sur les côtés.
Il ne me restait plus qu'à construire la fenêtre sur ce châssis improvisé. Cela ne se voit pas et tout est bien droit.
De plus j'ai utilisé du tilleul de 1mm et non de 2 comme préconisé car je trouve le résultat final plus fin et réaliste.

 
J'ai ensuite fait le crépi de la façade pour pouvoir mettre les ornements façon pierre sur le côté des fenêtres.
J'avais sous la main de l'enduit de lissage et j'ai passé ensuite de la peinture et de la cire pour avoir le ton que je souhaitais.
  
     
Il était tant de passer au toit. Découpes dans la partie avant des chiens assis et confection de ceux-ci

   
Pour l'instant les chiens assis ne sont pas collés mais juste posés car je passe à l'étape tuiles.

Maintenant qu'il est fini je peux passer à l'assemblage.
L'étage du milieu a été modifié car au départ, au milieu il n'y avait qu'une moitié de plancher qui permettait de mettre le grand escalier. J'ai donc modifié avec une planche de contreplaqué faisant toute la surface.
Le montage n'est pas si simple que cela et il a fallu être deux sinon je n'y serais jamais arrivé toute seule.

   

Les plafonds ont été peints et je commence la pose des papiers peints. Contrairement aux autres maisons, je décide de commencer par le grenier.
A ce stade je n'ai encore pas décidé des pièces mais je sais que la chambre d'enfant se trouvera là car la pièce est assez grande pour mettre plein de choses et notamment des jouets. Je la voulais sur le thème de Béatrix Potter. L'autre pièce qui est vaste sera sans doute  l'atelier de couture. Elle est vaste aussi et permettra une composition harmonieuse.
J'ai placé les parements le long des murs extérieurs également.
 
L'arrivée du dernier escalier se trouvera dans l'atelier de couture. Comme ceux-ci n'existeront pas réellement il fallait faire du trompe l'œil
 
Le temps est venu de commencer l'intérieur proprement dit de la maison car pour l'instant l'extérieur est fini.
Le temps s'étant mis au beau ce qui fut assez rare en cet été 2O12, j'en profitais pour faire quelques photos à l'extérieur
 
Notre chien Apple s'invita même pour faire l'allumette.....