TOY THEATRE





LE CHAT BOTTE


Depuis longtemps je rêvais d'illustrer le conte du Chat Botté et l'occasion m'en a été offerte lors d'un top organisé par Minivale

Je souhaitais illustrer ce conte à la manière d'un petit théatre de papier.

Je voulais que les personnages soient cohérents et il fallait tous les ingrédients, moulin, château, carosse....

Après des heures de recherches sur différents sites je me suis mise à l'oeuvre.

et après quelques semaines de travail mon Chat Botté à pris forme.

Il était une fois.............
Á la mort de leur père, un modeste meunier, les trois fils se partagent ses biens : l’aîné prend le moulin, le deuxième prend l’âne, il ne reste que le chat pour le cadet qui s’en désole, mais ce chat lui assure qu’il ne manquera de rien et qu’il suffit de l’équiper de bottes et de lui donner un sac.
           



Ainsi équipé, il braconne et porte au roi, de la part de son maître, qu’il baptise pour les circonstance, marquis de Carabas, son butin. Le rois touché ne manque pas de le remercier. Enhardi par son succès, le chat organise une mise en scène pour que son maître rencontre le roi et sa fille. Il feint une noyade de son maître quand le carrosse royal passe près de l’étang. Aussitôt le roi lui fait porter secours, lui offre de beaux vêtements et l’invite à poursuivre la promenade avec eux. Le chat avait pris la précaution de faire dire aux paysans qui travaillaient dans les champs, qu’ils étaient au service du marquis de Carabas et le roi de s’exclamer devant l’ampleur du patrimoine de son hôte.



De même, le chat avait pris soin d’éliminer l’ogre, propriétaire du château de la région, en le mettant au défit de se transformer en une souris, défi relevé, le chat mangel’ogre devenu souris.



Le cortège royal est reçu dans le château et profite du festin qui avait été préparé pour l’ogre et le maître du chat épouse la fille du roi




La morale de l'histoire....... car il y a toujours une morale, quoi que là il y en ait deux.

Peu importe l'héritage laissé par nos parents. Seuls comptent notre ingéniosité et ce que l'on sait faire soi-même.
bien conseillé, on peut réussir. La fin peut justifier les moyens quand on veut échapper à sa condition.