Salon grand siècle





A l'aube de cette nouvelle année 2007, je pensais que tous les rêves ou presque pouvaient se réaliser. Mon mari rêvait d'un château et ne pouvant lui offrir un modèle original, je lui donnais à choisir celui que je pourrait reproduire en miniature... Le choix se porta sur le Trianon (pas moins !!). Il fallait donc passer le l'original à l'interprétation :

Comme je n'ai pas la science infuse il a fallu que je m'inspire de réalisations faites ou en cours par d'autres miniaturistes bien plus experts que moi. Je dois d'ailleurs à ce sujet  remercier l'atelier de Léa, le Château de Jean Claude et le site d'une dame hollandaise qui a reproduit un château du 18ème. Ces trois sites sont fabuleux et il faut les voir absolument. Je les remercie tous les trois pour tous les conseils qu'ils ont pu m'apporter et m'apporteront encore par leurs sites pour la réalisation de ce salon. Vous trouverez leur adresse par l'intermédiaire de la page Mes liens.

Le vrai  et le projet..... Finalement la fenêtre qui est en retrait le sera moins mais je garderai cet esprit.

 

Comme la vitrine fera 40 cm x 30 cm je ne pouvais pas reproduire toutes les fenêtres de la façade mais il fallait garder l'esprit et cela sera "notre château". J'ai décidé aussi de faire les murs, le plancher et le plafond avant montage définitif du boîtage.

Tout d'abord les différents éléments sont coupés en biseau ce qui va me faciliter le travail car je vais pouvoir "meubler" la totalité sans avoir à me soucier du boîtage. Pour ce faire j'ai pris du contreplaqué de 10, du balsa de 2, du carton mousse de 3 mm et des petites moulures pour les ornements.
Pour l'instant j'ai commencé le mur gauche qui fait 30 cm et dans l'esprit du style j'ai fait tout d'abord un gabarit pour ce qui sera le soubassement, les bibliothèques et le panneau central.

Le gabarit est fait en balsa de 2mm. Comme vous le voyez ce n'est qu'un gabarit et il comporte des petites lacunes. J'ai donc pour l'instant découpé deux panneaux dans du balsa de 2 mm puis j'ai collé des morceaux derrière ce qui sera le soubassement et le haut. J'ai pris ensuite du carton mousse de 3 mm et ai fait des languettes de 1,5 cm sur les 30 cm de hauteur et je les ai collé de chaque côté des panneaux (il en faut donc 4). Ensuite j'ai coupé toujours sur 1,5 cm des longueur de 9,4 cm (4 en tout) pour faire le fond et le toit des bibliothèques. Le panneau central sera un peu différent et il est la prochaine étape ainsi que les étagères et les portes.

Le tout sera collé lorsque l'ensemble sera fini. Je dois maintenant mettre en peinture. Les moulures seront en carton ondulé de couleur or et la peinture bleu ancien (genre gris bleuté Trianon bien sûr).

       

J'ai commencé également le plafond.  Pour ce faire, je l'ai peint en bleu de France de la marque Sonja car les couleurs sont très réalistes. Quant aux moulures j'ai employé du volume touch de Pébéo mais il faut attendre 6 heures au minimum avant de chauffer au sèche-cheveux pour que cela gonfle et donne l'apparence de vraies moulures. Elles ont été peintes à l'or riche (toujours de chez Sonja) puis j'ai collé des Fragonard trouvées sur internet et les images ci-dessous vous montrent ce que cela donne une fois le moule fait. Il n'y a plus qu'à prendre les morceaux qui sont intéressants.

     

Par ailleurs, je vais me servir pour faire le pourtour de la cheminée de moulures que j'ai faites à l'aide d'une plaque ancienne de propreté que l'on mettait aux portes dans le temps. Le motif est approprié et fait juste la largeur nécessaire. Il me suffira de mettre mes moulures bout à bout pour faire le tour de la cheminée.

 Sur le panneau de vis à vis de la bibliothèque je souhaitais mettre une cheminée. J'ai donc suivi le plan de Léa en le modifiant un peu car je voulais une cheminée de style 18ème. Je me suis servie des moulures ci-dessus pour le tour. Les angelots des côtés ont été faits en partant de garnitures anciennes reproduites en plâtre. La dorure du pourtour de la cheminée est du carton ondulé couleur or.

Il ne reste plus sur ce panneau qu'à faire les moulures d'encadrement comme  ci-dessous.... Ils sont faits en carton ondulé de
couleur or et coupés à la bonne dimension. Les peintures : une reproduction de Fragonard fractionnée et mis à la bonne taille pour chacun
des éléments (elle se trouve dans la sections imprimables). J'ai trouvé la plaque de cheminée dans une revue et l'ai adaptée à la cheminée.
et voilà il n'y a plus qu'à faire les autres panneaux....... 

       
 
Le plancher quant à lui sera réalisé avec des baguettes de noyer de La technique du Parquet Versailles est expliquée dans le livre Miniatures Scènes de la Vie de Pascale Garnier. Personnellement j'ai coupé les bâtons par moitié puis ensuite à la longueur de 1,5 cm et 0,5 cm pour devoir arriver à ce résultat .... mais ceci n'est pas encore fait !!!!

Au départ on croit, comme toujours que cela va être simple... Pas du tout.... et au fur et à mesure de la progression je m'aperçois qu'il y a des endroits qui sont dirons-nous un peu de traviol, alors je me dis que mon plancher a vécu et subit les outrages du temps.. Finalement et comme c'est mon premier parquet, je n'ai pas fait du Versailles. On va dire que j'ai fait du Victorian....
Le parquet est fini et je l'ai ciré à la cire des antiquaires. Les petites erreurs ont été comblées avec de la pâte à bois. La photo est celle juste avant cette opération.

     

Ensuite les murs ont été assemblés. Enfin, ceux qui sont faits.

 

Il reste maintenant à faire le fond. Je pense mettre une fenêtre centrale et deux cotés boiseries. Le devant quant à lui comportera deux fenêtres et s'ouvrira avec charnières.......